Union Nationale des Locataires Indépendants
UNLI
Accueil
UNLI
Actualité
UNLI
Presse
UNLI
Informations pratiques
UNLI
Handicap
UNLI
Ecolocataires
UNLI
Associations
UNLI
Contact
Les mots-clés
Questions réponses
Les bonnes adresses
 
Connectez-vous
 
UNLI
Informations pratiques  > Les mots-clés
UNLI

Les mots-clés du logement

PAP
Voir prêt d'accession à la propriété
PAS 
Voir prêt à l'accession sociale
PDALPD
Voir plan départemental pour le logement des personnes défavorisées
PDHU
Voir plan départementale d'hébergement d'urgence
Plan départemental d'hébergement d'urgence (PDHU)
Le plan départemental d'hébergement d'urgence est élaboré par le préfet qui met en place un parc de logements d'urgence et de logements d'insertion.
Plan départemental pour le logement des personnes défavorisées (PDALPD)
Mis en œuvre par une circulaire de 1988 et rendus obligatoires par la loi n° 90-449 du 31 mai 1990 visant à la mise en œuvre du droit au logement, le plan départemental est élaboré et mis en œuvre par l'Etat et par le conseil général. Les communes ou leurs groupements ainsi que les autres personnes morales concernées, notamment les associations dont l'un des objets est l'insertion ou le logement des personnes défavorisées et les associations de défense des personnes en situation d'exclusion par le logement, les caisses d'allocations familiales, les caisses de mutualité sociale agricole, les distributeurs d'eau et d'énergie, les opérateurs de services téléphoniques, les bailleurs publics ou privés et les collecteurs de la participation des employeurs à l'effort de construction sont associés à son élaboration. Le plan est établi pour une durée minimale de trois ans. Le plan départemental est établi à partir d'une évaluation qualitative et quantitative des besoins qui tient compte du périmètre des établissements publics de coopération intercommunale compétents en matière d'habitat. Il précise les besoins de logements et accorde une priorité aux personnes et familles sans aucun logement, menacées d'expulsion sans relogement, hébergées ou logées temporairement, ou exposées à des situations d'habitat indigne, ainsi qu'à celles qui sont confrontées à un cumul de difficultés.
PLA-TS
Voir prêt locatif aidé très social
PLI 
Voir prêt locatif intermédiaire
PLU
Voir plan local d'urbanisme
PLUS
Voir prêt locatif à usage social
Préavis
Délai avant la résiliation du contrat de location. Le préavis peut être donné par le locataire ou le propriétaire bailleur. Le préavis est de 6 mois lorsqu'il est donné par le propriétaire et de 3 mois par le locataire. Le préavis donné par le locataire peut être réduit à 1 mois en cas de d'emploi ou de mutation professionnelle ainsi que pour les bénéficiaires du RMI. Il en est de même pour le locataire âgé de plus 65 ans dont l'état de santé justifie un changement de domicile. Le préavis commence à courir au premier jour du mois suivant la notification.
Prescription 
Délai au-delà de laquelle une action en recouvrement ou en remboursement est prescrite (exemple : le délai de prescription pour le recouvrement des charges locatives est de cinq ans).
Prêt à l'accession sociale (PAS)
Ce prêt est destiné aux ménages aux ressources modestes. Il est garantie par le Fonds de Garanties de l'Accession Sociale à la propriété (FGAS).
Prêt d'accession à la propriété (PAP)
Le PAP a été créé par une loi de 1977. Il est distribué sous conditions de ressources et ouvre droit à l'APL. Il a disparu en 1995 et a été remplacé par le prêt à taux zéro (PTZ).
Prêt locatif à usage social (PLUS)
Il désigne le logement social locatif subventionné par l'Etat et réalisé par les organismes de logements sociaux. Il remplace le PLA depuis septembre 1999 dans le cadre d'une réforme destinée à favoriser la mixité sociale des occupants des logements sociaux (75 % de la population peut prétendre à ces logements). Il doit répondre à l'ensemble de la demande locative et est accessible.
Prêt locatif aidé (PLA)
Mise en place par une loi de 1977, le PLA était prévu pour associer l'aide à la pierre et l'aide à la personne. Il peut accueillir 80% des ménages grâce à un plafond de ressources supérieur de 50% aux anciens plafonds HLM.O (HLM ordinaires). En septembre 1999, le PLA est remplacé par le PLUS (Prêt locatif à usage social).
Prêt locatif aidé très social (PLA-TS)
Il répond à la demande de logements à loyers très modérés en offrant un financement avantageux : le PLA-TS bénéficie d'une subvention de l'Etat majorée en contrepartie de plafonds de loyers réduits à 20%.Les logements construits ou acquis au moyen de PLATS sont réservés à des ménages dont les ressources maximum sont inférieures de 40% aux plafonds d'accès aux logements sociaux.
Prêt locatif intermédiaire (PLI) 
Prêt créé en 1987 pour ouvrir l'accès des logements sociaux aux ménages des classes moyennes dont les ressources dépassent le plafond des PLA.
Provision 
En plus du loyer, le bailleur peut demander au locataire une avance sur les charges récupérables : les provisions. Ces provisions évitent au locataire de payer l'ensemble des charges en une seule fois et au bailleur de faire l'avance des charges imputables au locataire.
- Détecteurs de fumée Lire la suite
 

Indice de référence des loyers

4ème trimestre 2016

+ 0,18 %

125,50
3ème trimestre 2016
+ 0,06%
125,33
2ème trimestre 2016

+ 0,00 %

125,25
1er trimestre 2016 + 0,06%,
125,26
L'UNLI vous présente ses meilleurs vœux pour 2017
L'UNLI, au service des locataires
Un nouveau formulaire de demande de logement
Ecolocataires : Installation de composteurs
Guide destiné aux jeunes
Des réponses aux questions au Gouvernement
©UNLI - Réalisation ABSONET SARL & AMANITE CREATIVE - Mentions légales - Contact
Avertissement sur la nature et l'usage des informations
Les informations exposées sur le site unli.fr ne présente qu’un caractère documentaire et de vulgarisation. Elles n’exemptent en aucune façon d’avoir recours à l'avis d'un professionnel du droit. Elles peuvent, malgré toute l’attention portée à leur rédaction, comporter des erreurs, omissions ou approximations ou ne pas avoir été mises à jour.